Langrolay-sur-Rance Les thermes de la villa gallo-romaine à nouveau sous la terre

Les thermes de la villa gallo-romaine découverte l'an dernier à Langrolay-sur-Rance sont exceptionnels . La commune tient à les conserver. En attendant de les valoriser (1,2M€ d'investissement), ils ont été recouverts de terre par mesure de protection.

15/02/2017 à 18:22 par pygaudart

Raymond Armange sur le site à nouveau enfoui. -
Raymond Armange sur le site à nouveau enfoui. -

Les allées et venues ont cessé à Langrolay pour admirer les vestiges de la villa gallo-romaine mis au jour l’été dernier, à deux pas de la mairie. Les voici à nouveau enfouis sous la terre, en attendant la construction d’un lotissement d’une quarantaine de maisons, projet qui avait engendré les fouilles archéologiques préventives de rigueur. Mais, la plus belle partie de cette découverte sera préservée : des thermes privés de 400m2 qui seraient les plus importants de Bretagne.

Un lieu d’opulence

« C’est pour éviter leur dégradation qu’ils ont été recouverts d’une bâche et de terre », explique Raymond Armange, premier adjoint au maire de Langrolay, qui s’occupe de cette affaire. « Dès le 10 octobre, après les journées du patrimoine qui avaient vu affluer 6.000 visiteurs sur le site, nous avons décidé de le mettre en conservation. Sinon, la suite logique pour l’Inrap c’était de démonter ces thermes afin de voir ce qu’il y avait dessous et donc de remonter à des temps plus ancien. »

Mais pour l’élu qui se passionne pour le sujet, ce serait bien dommage de se priver de ce témoignage du passé, exceptionnellement conservé et signe de l’opulence de la villa gallo-romaine aux dimensions impressionnantes de 1.500m2 habitables. « C’est bien le signe que les propriétaires qui s’y sont succédé, du 1er au IVe siècle, étaient probablement d’importants personnages de Corseul, capitale des Coriosolites. On n’a rien inventé : les gens riches avaient déjà de belles résidences secondaires en bord de Rance. La villa qui bénéficiait d’un étage était tournée plein sud vers la Rance. On appréciait donc déjà comme aujourd’hui, les paysages. Et l’on adorait les huîtres, vu la profusion de coquilles trouvées sur le site ! »

Lire la suite dans Le Petit Bleu du 16 février 2017.

> A voir également le film réalisé par l’Inrap sur cette découverte exceptionnelle :

22490 Langrolay-sur-Rance

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Votre opinion

Les élections présidentielles ont lieu les 23 avril et 7 mai prochains. Savez-vous déjà pour qui vous allez voter ?
Chargement ... Chargement ...

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Dinan - Mardi 28 févr. 2017

Dinan
Mar
28 / 02
/3°
vent 57km/h humidité 88%
Mer12°-6°
Jeu11°-4°
Ven11°-6°
Sam10°-4°
Résultats sportifs de votre région
Go